Rejoignez le bureau du club!

Le bureau d’un club Toastmasters est composé par 8 dirigeants qui ont différentes responsabilités. Le succès d’un club, c’est un travail en équipe où tous les membres du club peuvent contribuer, et spécialement les membres du bureau, qui doivent connaître ses responsabilités.

Maintenant, présentons les rôles des dirigeants du club, à savoir :

 

Président

Le président, c’est le CEO d’un Club Toastmasters. C’est la personne qui donne le ton au club, oriente et accompagne toutes les activités du club. Il motive, réconcilie et facilite selon les besoins.

Ses fonctions sont : présider les réunions du club, gagner la reconnaissance de Club Remarquable, diriger et guider le club en tant que lien entre les membres de son club et l’organisation Toastmasters au niveau du district et international.

Au présent, le président à Toastmasters Marseille, c’est Bruno Palazzolo.

 

 

 

Vice-President à la Formation/Vice-Président à l’Éducation

Le vice-président à la formation planifie les discours et les projets de leadership des membres du club et fait office de point de référence pour les questions concernant les récompenses (pins/ ecusson) de formation, les concours de discours et le programme mentor.

Ses fonctions sont : coordonner le programme de formation du club, organiser les réunions, informer et aider les membres à mieux réussir ses rôles, planifier des concours de discours et gérer le programme de mentorat.

Au présent, le vice-président à la formation à Toastmasters Marseille, c’est Irene Sanchez.

 

 

 

Vice-Président au Recrutement/Vice-Président aux Adhésions

Le vice-président aux adhésions promeut le club et gère le processus consistant à amener des invités et à les convaincre de devenir membres. Dans l’accueil des réunions, il se rapproche des invités et leur donne toutes les informations dont ils ont besoin pour s’intégrer dans les réunions.

Ses fonctions sont : recruter des nouveaux membres, organiser des programmes d’adhésion, aider les invités et traiter les candidatures d’adhésion.

Au présent, le vice-président aux adhésions à Toastmasters Marseille, c’est Jean-Valéry Gnayoro.

 

 

 

Vice-Président aux Relations Publiques

Le vice-président aux relations publiques promeut le club auprès de la communauté locale et informe les médias de l’existence du club et des avantages qu’il apporte. Il rédige des communiqués, crée et distribue des brochures, et maintient la présence du club à des endroits clés sur le web et au sein de la communauté.

Ses fonctions sont : promouvoir le club et publier ses horaires et lieux de réunion (sur LinkedIn, Facebook, Twitter, YouTube, Meetup,…), tenir le site web du club à jour, et protéger la marque commerciale et les droits d’auteur de Toastmasters.

Au présent, le vice-président aux relations publiques à Toastmasters Marseille, c’est Gentiane Piovanacci.

 

 

 

Secrétaire

Le secrétaire s’occupe de tous les dossiers du club, gère et met à jour le fichiers des membres du club, traite la correspondance du club et réalise les compte-rendu lors de chaque réunion du comité de direction du club. Il met à jour aussi la liste des adhésions et tient la liste des dirigeants du club à jour auprès de Toastmasters International.

Ses fonctions sont : relever les compte-rendu à chaque réunion du club et à chaque réunion du comité de direction, maintenir à jour les dossiers du club et rapporter les nouveaux dirigeants  au siège social de Toastmasters International.

Au présent, le secrétaire à Toastmasters Marseille, c’est Brice Hadir.

 

 

 

Trésorier

Le trésorier est le comptable du club. Il gère le compte bancaire du club, rempli les chèques approuvés par le comité de direction et crédite les cotisations et autres revenus du club. Il envoie aussi les cotisations de renouvellement d’adhésion au siège social international, et tient à jour les dossiers financiers et fiscaux du club.

Ses fonctions sont: superviser les comptes, collecter les cotisations d’adhésion et payer les factures.

Au présent, le trésorier à Toastmasters Marseille, c’est Daniela Lobont.

 

 

 

Huissier

Le huissier fait le suivi des biens physiques du club, comme la bannière, les fiches de chronométrage et autre matériel de réunion (imprimer les feuilles de soirée et les fiches d’évaluation, prévoir la télécommande pour le vidéoprojecteur, réserver la salle,…). Le huissier est aussi qui prend les bulletins de vote pour le meilleur improvisateur/orateur/évaluateur et qui les comptabilise pour donner le résultat. C’est « le premier en arriver aux réunions du club, et le dernier en partir ».

Ses fonctions sont : prendre soin des propriétés du club et coordonner les réunions du club.

Au présent, le huissier à Toastmasters Marseille, c’est Nuria Gala.

 

Président précédent

À Toastmasters, il est prévu que le président précédent soit disponible pendant un an pour conseiller le nouveau président.

N’ayant eu qu’un président dans notre courte histoire, nous n’avons pas encore de président précédent.

 

CONCLUSION : Et maintenant ?

Maintenant que vous savez comment ça fonctionne,  je suis sûr que vous vous posez certainement la question : « j’y vais ou j’y vais pas ? Je pose ma candidature ? »

Laissez-nous vous dire que, pour vous, prendre une responsabilité dans le bureau de notre association Toastmasters Marseille, c’est 3 opportunités, :

  1. C’est progresser avec une nouvelle expérience enrichissante personnelle autour de la prise de responsabilité et du leadership
  2. C’est acquérir de nouveaux savoir-faire dans une ambiance constructive et bienveillante
  3. C’est continuer à développer ce qui a été construit par l’équipe précédente, pour aller encore + loin en apportant toute votre créativité, idées et engagements !

Prendre une responsabilité dans le bureau, c’est bien + un investissement sur vous-même qu’une simple responsabilité!

Rejoignez le bureau et envoyez-nous votre candidature !

PRESSE : Toastmasters Marseille dans le 20 minutes !

Suite à la conférénce de division F, D59, à Marseille, le samedi 22 avril ( + 75 participants présents ! ), le journal quotidien 20Minutes a écrit un article sur Toastmasters ( source : édition 20 minutes, 24 avril 2017)

Bravo à l’équipe organisatrice : Daniela Lobont, Irène Sanchez, Cyril Chambard, Brice Hadir, Jean-Valery Gnayoro, Wilfried Rouquet et Bruno Palazzolo.

 

FullSizeRender (21)

 

 

Et si nous commencions par la Fin du Programme?

Le week-end du 22/23 avril, c’est la conférence de Division F – District 59, à Toastmasters Marseille. Pour toutes les informations sur le programme du samedi 22 avril : CLIQUEZ ICI

Et le dimanche 23 avril, vous venez avec nous? Nous allons visiter les Calanques :
2223 avril

 

 

En effet, les meilleurs orateurs du sud de la France se donnent rendez-vous à Marseille ! Après, une bonne journée de conférence le samedi 22 avril, nous vous donnons rendez-vous pour une visite pic-nic des Calanques le dimanche 23 avril.

Pour vous inscrire au week-end du 22/23 avril , c’est en cliquant ci-dessous (attention les places sont limitées)

sins

 

 

Je ne représenterai pas mon Club Toastmasters au concours !

Je ne représenterai pas mon Club Toastmasters Marseille au concours de Secteur, Division F, District 59. Même si c’est le 01 avril prochain, à Montpellier, mon article n’est pas une blague, un poisson d’avril!

Hier soir, j’ai terminé 1er au 2 concours de mon club : évaluation et Discours International.
Un concours d’une intensité unique pour moi, entre l’excellence de nos orateurs, l’adversité d’une ambiance de concours et la valeur apportée par tous!

 

FullSizeRender (19)

Au final, j’ai terminé 1er, j’ai gagné.

Et bizarrement, ce que j’ai gagné ce n’est pas la 1ère place , c’est bien + que ça !
J’ai appris sur moi-même, encore.

« La machine à laver émotionnelle ». Comme dans le tambour d’une machine à laver, hier soir, j’ai été traversé, chahuté, remué par plusieurs émotions totalement opposées, remplies de contradictions et en même temps, inscrites définitivement en moi : la joie, la tristesse, l’inquiétude et le plaisir!

  • La joie. Bien sûr, ne nous le cachons pas : terminer 1er c’est gratifiant ! C’est recevoir la reconnaissance et de la valeur. (J’ai fait une vidéo sur ça : voir la vidéo)
  • La tristesse, je ne participerai pas au concours de secteur. Je vous l’avoue c’est à Toastmasters, un rêve que j’ai à cœur de vivre, d’accomplir !
  • L’inquiétude : est-ce que cette situation se représentera à nouveau? Le temps est unique, s’offre à nous en tant que tel 1 seule fois sous cette forme.
  • Le plaisir : de donner, de partager, de laisser sa place au personne de valeur dans mon club!

Pour moi, ce n’était simplement pas le moment ( une obligation professionnelle). Aussi, l’avenir et la vie m’offriront d’autres opportunités.

Pourquoi?

Car, selon moi, l’avenir, tel que je le disais dans mon discours d’hier soir :
« L’avenir, ce n’est pas : qu’est qui va m’arriver? Mais plutôt, qu’est ce que je vais faire pour que ça m’arrive? »

C’est l’attitude que nous adoptons qui nous détermine. Toujours. Jamais l’inverse.

En conclusion, « moi, Président » je ne représenterai pas mon Club Toastmasters de Marseille au concours de Secteur. Encore mieux que ça, je sais que nos meilleures éléments seront là pour nous représenter, Irène et Kanimet : vous êtes nos futurs champions (bientôt) !
GO Marseille Toastmasters Club!

Je vous laisse, j’ai d’autres programmes de machine à laver qui m’attendent! 🙂

Soirée du 21 février 2017

La soirée du 21 février à Toastmasters Marseille a été épatante!

Florence a été en charge de l’animation de la soirée et elle nous a mis dans l’ambiance très rapidement à son style, avec des présentations breves, mais bien élaborées et pleines de charme.

Jean-Valéry a proposé des inventions improbables aux personnes qui sont sorties pour faire des improvisations! Florent nous à vendu la machine à laver sans eau, Lucas nous a racconté les vertues du lave-vaiselle à vapeur, Nadia nous a expliqué le fonctionnement de la machine qui prend le papier de bureau déjà utilisé et lui transforme en papier toilette, et finalement Jose Manuel nous a partagé pourquoi il ne faut pas acheter un lit chauffant.

À la fin des improvisations, nous avons passé aux discours préparés:

  • Charlotte nous a fait son prémier discours, plein d’expériences personnelles, les les prémiéres fois qu’elle a tenté de nouvelles choses
  • Mounayad nous a relaté ses difficultés pour créer un discours motivant, et ses conseils pour se motiver dans la vie
  • Mégane a expliqué le pouvoir des compliments dans un discours très imagé et même kinésthésique
  • Fabien nous a fait comprendre que la volonté peut se travailler et que la meilleure façon de la muscler, c’est de faire de la méditation. il nous a challengé à en faire 5 minutes de médiation par jour, et lui racconter les résultats lors de la prochaine soirée
  • Enfin, Laurent nous a persuadé de regarder dans la bonne direction, en prenant soin des autres, de l’être humain en générale, et non se cacher en arrière de la défense de l’environnement.

Après une pause offerte par Nuria, nous avons continué avec la séssion des évaluations.

Et les champions de la soirée sont:

  • Florent, meilleure improvisation
  • Laurent, meilleur discours preparé
  • Bruno, meilleur évaluation

Félicitations! Et si vous voulez retrouver l’inspiration et de l’énergie de Toastmasters Marseille, notre prochain rendez-vous c’est le mardi 7 mars, à la Cité des Associations, sur la Canebière!

Compte-rendu écrit par Irene Sánchez

« Je vais démissionner de mon poste de Président de Toastmasters ! »

Toastmasters, c’est des discours et c’est aussi du du leadership! Le leadership à Toastmasters c’est quoi? Nous vous invitons à lire attentivement le témoignage de Nicolas, président de Toulon et son expérience.

 

Je suis Nicolas LUBASCH, président de Toastmasters TOULON. Lorsque j’ai pris la présidence du club de Toulon, au 1er Janvier 2016, j’étais heureux de pouvoir avoir l’impression de « servir  » les autres.

En effet, 5 mois avant, en septembre 2015, suite à une réunion de Toastmasters Toulon, j’adhérai sans hésiter à une méthode que je trouvais enfin indispensable, dans la prise de confiance en soi !

Et me voilà Président du club de Toulon !

Moi qui jusqu’à présent, mettais de la distance dans les groupes de personnes, les relations professionnelles et toute situation qui pouvait me blesser intérieurement, je n’avais plus le choix ! Dorénavant, j’étais obligé de faire face à mes peurs, 2 mercredis par mois en plus. Quel challenge!

Malgré cela, j’étais animé d’une foi inébranlable que le club renaîtrait de ses cendres. En effet, notre club Toastmasters de Toulon est en processus de reconnaissance officielle (charterisation) depuis maintenant 2 ans. Notre objectif est de mobiliser 20 membres officiellement. En dépit du départ d’une partie des anciens membres, seul Philippe, mon mentor, m’assurait que nous pouvions que faire grandir le club et atteindre notre objectif!

Je n’y connaissais rien en management, en leadership et avait à peine passé le 4ème discours. De plus, l’organisation de Toastmasters international restait une énigme pour moi .

9 mois plus tard, nous n’étions que 8 membres et je commençais à déprimer d’avoir autant donné d’énergie pour avoir ce « petit résultat ».

« Je vais démissionner de mon poste de Président de Toastmasters Toulon… »

Cette phrase, je me la suis posé. Encore et encore. J’étais au fond, dans le creux d’une vague immense ! Et bizarrement, les inscriptions se faisait de plus en plus, mais ma motivation était au plus bas.

En fait, j’étais à une période de remise en cause, et j’avais le choix :

  • partir pour enfin retrouver une vie tranquille mais inconnue
  • redécouvrir ma  » mission de vie  » afin de continuer le club

Qu’auriez-vous fait à ma place ?

En fait, moi, j’ai foncé, je me suis « tapé » 9 mois :

  • à faire de la publicité
  • à assainir les documents administratif
  • à continuer les discours
  • à mettre les vidéos sur Youtube
  • à faire les comptes-rendu
  • à garantir la bienveillance dans le club
  • Je me sentait terriblement seul !

La chance que j’ai eu dans ces moments-la, c’est d’avoir eu une écoute, des écoutes bienveillantes de responsable d’autres clubs, qui m’ont permis de me poser les bonnes questions.

Et la j’ai compris une belle leçon de vie : je n’avais pas de leadership ! Je ne me sentait pas encore un président de club, je me sentait encore membre !

C’est a ce moment-la que je compris le slogan :

« Toastmasters International a pour but de faire gagner en confiance en soi, et en LEADERSHIP par la prise de parole en public. »

Ce déclic m’a permis de remonter en selle, j’avais tout simplement peur de prendre la responsabilité de gérer une équipe et le club.

De plus, à l’image des agriculteurs, je compris que ce que nous semons, nous pouvons le récolter bien plus tard ! Et le fruit de notre travail ne se voit que maintenant !

Depuis j’ai encore gagné confiance en moi et j’ai retrouvé la foi qui était en moi ! Faire gagner confiance en soi à tous les membres Toastmasters, car je suis un convaincu de son efficacité !

Toute cette aventure a été rendu possible par la bienveillance des autres responsable de club, des responsable de notre club, mais aussi à tous les membres Toastmasters qui m’ont soutenus dans cette belle aventure ! Merci à tous , merci Toastmasters !

PS : Un merci ,particulièrement à Philippe, à Bruno et à Pascal, pour leur soutien bienveillant !

DarrenTay

Les mots d’un champion : le secret des 4H

Lorsque j’ai participé, en novembre dernier, au concours de District ToastMasters, j’ai eu l’occasion d’écouter Darren Tay, champion mondial de discours à ToastMasters en 2016. Il s’agit d’un jeune singapourien de 27 ans, avocat de profession.

DarrenTay

DarrenTay

Parmi les conseils de ce champion extraordinaire, il y a quelque chose qui m’a beaucoup inspirée et que j’ai eu envie de partager. Il s’agit de quatre mots qui devraient guider la préparation du contenu de tout discours, et ce quelle que soit la situation (un événement personnel, un projet professionnel, etc.). C’est ce que j’ai appelé « le secret des 4H ».

T – Head, la tête

Un bon discours ne peut pas être improvisé.

Il est indispensable de le préparer, de le réfléchir, de le structurer, de l’écrire et de le réécrire.

discoursOn peut partir d’une anecdote personnelle, d’un fait divers, d’une thématique qui nous est chère. Mais dans tous les cas, il va falloir bien le penser, lui donner la bonne approche, développer un ou deux points… Pour tout ça, c’est notre ‘petite’ tête qui nous permettra de réussir cette étape.

Néanmoins, il faut aussi tenir compte du fait qu’un discours trop technique, trop pointu, trop « carré », ne sera peut-être pas adapté à notre audience et donc il n’aura pas d’impact auprès des personnes qui nous écoutent. Il faut y penser ! Ceci nous amène au deuxième H.

I – Hit, frapper, avoir un impact sur le public

 

Il faut que dans le discours il y ait quelque chose qui ‘frappe’, qui ait un impact important.

Celaimpact peut être une image, un slogan, une idée forte. Dans tout discours il faudrait être capable de transmettre quelque chose, un message, un ressenti… En quittant la salle, on doit pouvoir se souvenir de votre discours et le résumer en une phrase : « elle nous a donné quatre mots clefs à prendre en compte pour préparer un discours », « il nous a parlé de son parcours personnel, ses réussites après plusieurs échecs », etc. Soyez percutants, marquez les esprits !

Mais pour que le public se souvienne de votre discours, pour bien marquer les esprits, il faut le 3e ingrédient, le 3e H. Qu’est-ce que c’est ?

C – Heart, le cœur

Le cœur. Je ne veux pas dire par là que nous devons faire une déclaration d’amour à chaque discours ou nous laisser porter par des envolées lyriques ! Imaginez cela dans une situation professionnelle ! L’idée ici est : il faut parler avec le cœur, soyez vous mêmes. C’est important d’amener une touche personnelle, un aspect qui nous rapproche de chacun des auditeurs.

Si on est capables d’émouvoir, d’avoir de l’empathie pour l’audience, faire qu’elle se sente concernée, le discours sera beaucoup mieux perçu. Et on s’en souviendra !

Et enfin, il manque un ingrédient, un dernier H, à mon sens le plus difficile…

H – Humour, le sens de l’humour

Quelle que soit la thématique, il faudrait pouvoir ajouter un moment de détente, de coupure, un peu d’humour.

Cela ne veut pas forcément dire qu’il faut raconter une blague ou sortir une vanne toutes les trois phrases.

Tout le monde n’a pas de la repartie… Il s’agit plutôt d’essayer de rajouter une surprise, un imprévu. Vous pouvez jouer sur les mots, exagérer quelque chose, taquiner le public…

L’humour ne peut que rendrirere vos discours plus percutants.

Que ce soit une anecdote personnelle ou non, amusez-vous, glissez un brin d’humour dans vos discours pour les rendre mémorables :O)

Je vous ai parlé des conseils de Darren Tay, les 4H. Mais je sais que, la plupart d’entre vous… vous êtes francophones et vous avez un éternel problème avec les langues étrangères… Retenir les 4 mots en H c’est extrêmement compliqué :O) Je vous propose donc un mot en français qui reprend en quelque sorte ces quatre concepts. La traduction des 4H donne les lettres T I C H. Le mot français qui s’approche le plus de cela est s’enTICHer : s’enthousiasmer, éprouver une attirance, s’éprendre fortement de, se prendre d’une vive passion pour quelqu’un ou quelque chose, éprouver un engouement, une admiration…

Entichez-vous donc de quelqu’un ou de quelque chose et préparez un discours à Toastmasters !

Si en plus vous êtes capables de prendre en compte les quatre ingrédients que j’ai mentionnés, vous avez la recette ‘magique’ pour faire de vos discours, des discours de futur champion !

Extrait de mon Discours n°4 (Les mots pour le Dire)

17/01/17

Núria Gala