Archives de l’auteur : CYRIL CHAMBARD

DarrenTay

Les mots d’un champion : le secret des 4H

Lorsque j’ai participé, en novembre dernier, au concours de District ToastMasters, j’ai eu l’occasion d’écouter Darren Tay, champion mondial de discours à ToastMasters en 2016. Il s’agit d’un jeune singapourien de 27 ans, avocat de profession.

DarrenTay

DarrenTay

Parmi les conseils de ce champion extraordinaire, il y a quelque chose qui m’a beaucoup inspirée et que j’ai eu envie de partager. Il s’agit de quatre mots qui devraient guider la préparation du contenu de tout discours, et ce quelle que soit la situation (un événement personnel, un projet professionnel, etc.). C’est ce que j’ai appelé « le secret des 4H ».

T – Head, la tête

Un bon discours ne peut pas être improvisé.

Il est indispensable de le préparer, de le réfléchir, de le structurer, de l’écrire et de le réécrire.

discoursOn peut partir d’une anecdote personnelle, d’un fait divers, d’une thématique qui nous est chère. Mais dans tous les cas, il va falloir bien le penser, lui donner la bonne approche, développer un ou deux points… Pour tout ça, c’est notre ‘petite’ tête qui nous permettra de réussir cette étape.

Néanmoins, il faut aussi tenir compte du fait qu’un discours trop technique, trop pointu, trop « carré », ne sera peut-être pas adapté à notre audience et donc il n’aura pas d’impact auprès des personnes qui nous écoutent. Il faut y penser ! Ceci nous amène au deuxième H.

I – Hit, frapper, avoir un impact sur le public

 

Il faut que dans le discours il y ait quelque chose qui ‘frappe’, qui ait un impact important.

Celaimpact peut être une image, un slogan, une idée forte. Dans tout discours il faudrait être capable de transmettre quelque chose, un message, un ressenti… En quittant la salle, on doit pouvoir se souvenir de votre discours et le résumer en une phrase : « elle nous a donné quatre mots clefs à prendre en compte pour préparer un discours », « il nous a parlé de son parcours personnel, ses réussites après plusieurs échecs », etc. Soyez percutants, marquez les esprits !

Mais pour que le public se souvienne de votre discours, pour bien marquer les esprits, il faut le 3e ingrédient, le 3e H. Qu’est-ce que c’est ?

C – Heart, le cœur

Le cœur. Je ne veux pas dire par là que nous devons faire une déclaration d’amour à chaque discours ou nous laisser porter par des envolées lyriques ! Imaginez cela dans une situation professionnelle ! L’idée ici est : il faut parler avec le cœur, soyez vous mêmes. C’est important d’amener une touche personnelle, un aspect qui nous rapproche de chacun des auditeurs.

Si on est capables d’émouvoir, d’avoir de l’empathie pour l’audience, faire qu’elle se sente concernée, le discours sera beaucoup mieux perçu. Et on s’en souviendra !

Et enfin, il manque un ingrédient, un dernier H, à mon sens le plus difficile…

H – Humour, le sens de l’humour

Quelle que soit la thématique, il faudrait pouvoir ajouter un moment de détente, de coupure, un peu d’humour.

Cela ne veut pas forcément dire qu’il faut raconter une blague ou sortir une vanne toutes les trois phrases.

Tout le monde n’a pas de la repartie… Il s’agit plutôt d’essayer de rajouter une surprise, un imprévu. Vous pouvez jouer sur les mots, exagérer quelque chose, taquiner le public…

L’humour ne peut que rendrirere vos discours plus percutants.

Que ce soit une anecdote personnelle ou non, amusez-vous, glissez un brin d’humour dans vos discours pour les rendre mémorables :O)

Je vous ai parlé des conseils de Darren Tay, les 4H. Mais je sais que, la plupart d’entre vous… vous êtes francophones et vous avez un éternel problème avec les langues étrangères… Retenir les 4 mots en H c’est extrêmement compliqué :O) Je vous propose donc un mot en français qui reprend en quelque sorte ces quatre concepts. La traduction des 4H donne les lettres T I C H. Le mot français qui s’approche le plus de cela est s’enTICHer : s’enthousiasmer, éprouver une attirance, s’éprendre fortement de, se prendre d’une vive passion pour quelqu’un ou quelque chose, éprouver un engouement, une admiration…

Entichez-vous donc de quelqu’un ou de quelque chose et préparez un discours à Toastmasters !

Si en plus vous êtes capables de prendre en compte les quatre ingrédients que j’ai mentionnés, vous avez la recette ‘magique’ pour faire de vos discours, des discours de futur champion !

Extrait de mon Discours n°4 (Les mots pour le Dire)

17/01/17

Núria Gala